TV publique de Madrid va licencier 925 pax par motifs idéologiques avec excuse de la crise

Les travailleurs de Telemadrid et Onda Madrid et les syndicats  CCOO, CGT, UGT  ont rejetés la proposition de fermeture ou de privatisation de la seule Radiotélévision  publique de Madrid.

Dans un communiqué émis, les travailleurs nous soutenons que l´existence d’une Radiotélévision publique,  indépendante du pouvoir politique, pluriel et vérace, constitue la meilleure garantie sur la base du droit constitutionnel des citoyens à l’information.

La Radiotélévision Madrid (Telemadrid) emploie directement plus de 1.000 personnes et indirectement à plus de 2.000 personnes. Le coût de Telemadrid est de 79 millions d´euros par an, c’est-à-dire un 0,4% du budget de la Communauté de Madrid et c’est la télévision régionale qui a un moindre coût par habitant (17 euros) de toutes les télévisions régionales espagnoles.

Le gouvernement régional a dépensé 111 millions d´euros en publicité institutionnelle, le budget de Telemadrid représente, seulement, le 30% de cette quantité.

Telemadrid a réduit ses effectifs d’un 25% depuis 2007, les frais de personnel ont diminués d’un 15% de 2007 á 2011 pendant que les dirigeants ont doublés leurs effectifs.

Selon les syndicats il n´y a pas une raison économique pour la privatisation. Les véritables raisons de ce changement sont d´ordre idéologique et économique parce que le travail sera externalisé à des entreprises dont les propriétaires sont liés au PP.  A la suite de manœuvres opportunistes 925 travailleurs seront mis à pied.